Les conséquences sociales de la pandémie | newsletter ASSH avril 2021
Veuillez appuyer ici si vous ne pouvez pas lire ces informations.
Logo
Newsletter ASSH avril 2021
23BADB02-0E9C-01A5-41C70AEBD598FAE4.gif

Les conséquences sociales de la pandémie

Depuis plus d’un an, nous parlons du coronavirus. Mais à quel propos exactement? Il est surtout question d’économie, d’argent et de mesures concrètes, du moins au Parlement, comme le montre une analyse de 1500 prises de parole au Conseil national et au Conseil des États réalisée par la Neue Zürcher Zeitung.

Il est évident que les répercussions sociales de la pandémie de Covid-19 nous préoccuperont longtemps, bien au-delà des mesures d’urgence en matière d’économie et de santé publique. Les efforts actuels pour étudier et comprendre les effets de la crise ne sont qu’un début, comme l’écrit la sociologue Laura Bernardi dans un texte sur la plateforme «Viral» de l’Université de Lausanne. Pour analyser ces questions, elle suggère de les aborder dans une «perspective de parcours de vie». 

Sommes-nous au début de la décennie Covid?

Selon la British Academy, nous sommes au début de la «décennie Covid». Sur mandat du gouvernement britannique, l’Académie a publié en mars deux rapports sur les impacts sociétaux (Societal Impacts) de la pandémie: le premier (The COVID Decade: understanding the long-term societal impacts of COVID-19) montre comment la pandémie a exacerbé et ancré les inégalités existantes dans les domaines de la santé, du bien-être, des communautés et de la culture, des connaissances, de l’éducation et du travail, mais aussi comment la crise a apporté résilience, créativité et innovation. Le second rapport (Shaping the COVID decade: addressing the long-term societal impacts of COVID-19) présente les moyens par lesquels les décideurs et décideuses politiques peuvent répondre à ces tendances dans les mois et années à venir.

Nouveau programme national de recherche «Covid-19 et société»

En Suisse également, les effets sociaux et les implications de la pandémie sont en train d’apparaître au grand jour. Des études sont publiées en permanence, et leurs résultats sont largement relayés par les médias: par exemple, l’étude du professeur d’épidémiologie Matthias Egger, qui montre, à partir des données de l’OFSP, que les personnes pauvres en Suisse ont un risque plus élevé de contracter la Covid-19 et d’en mourir (→ vers l’étude «Socioeconomic position and the cascade from SARS-CoV-2 testing to COVID-19 mortality»); ou le projet d’Oliver Nachtwey et al. sur la sociologie politique des protestations liées à la pandémie, dans lequel, sur la base de plus de 1150 questionnaires, la motivation, les valeurs et les convictions des membres des mouvements de protestation contre les mesures anti-Covid ont été examinées (→ vers le projet «Politische Soziologie der Corona-Proteste»).

L’encouragement de la recherche, dont la focalisation sur la biologie et la médecine a suscité de vives critiques de la part des sciences humaines et sociales au printemps 2020, a également bougé: le 28 avril, le Conseil fédéral a lancé le nouveau Programme national de recherche (PNR) 80 sur «Covid-19 et société». Quatorze millions de francs sont mis à disposition pour l’analyse des processus sociaux pendant la pandémie de Covid-19 du point de vue des sciences sociales et humaines. Le PNR se concentre sur les domaines «responsabilité personnelle et sécurité», «bien-être individuel et collectif» et «gestion des crises et changement durable» et complète le PNR 78 «Covid-19», qui a été lancé en 2020 et qui se concentre sur les questions biomédicales et cliniques.


Illustration : Marlene Iseli
Contenu
arrow     Publication du rapport annuel 2020
arrow     Action «Penser un mo(nu)ment!»: sondage et publication sur les monuments
arrow     Blog de l’ASSH: nouvelles thématiques dans «décodage»
arrow     Le système éducatif est-il meilleur que sa réputation?
arrow     La politique en chiffres
arrow     Agenda de mai
arrow     Calls
arrow     Publications
Publication du rapport annuel 2020
Le rapport annuel fournit des informations sur les activités de l’ASSH et de son réseau au cours de l’année écoulée et donne un aperçu complet de son encouragement de la recherche. Le rapport annuel montre également que, 75 ans après sa fondation en 1946, l’ASSH continue de se vouer au commentaire critique des événements contemporains, en plus de ses tâches de mise en réseau, de communication et de promotion.
arrow    Vers le rapport annuel
2423C9D9-A1BB-55DA-AE91938CE0AA54DA.png
249F0F13-ED44-97B6-792225405020529B.jpg
Action «Penser un mo(nu)ment!»: sondage et publication sur les monuments
Perception, signification, débat
Début mars, l’ASSH a lancé la campagne «Penser un mo(nu)ment!», dans laquelle, entre autres, 24 monuments suisses peuvent être évalués dans un jeu. Deux nouvelles étapes ont été récemment franchies dans ce projet interactif.
1. Sonder un mo(nu)ment! Enquête sur les monuments
À travers ce sondage, nous souhaitons mieux comprendre comment les monuments sont perçus et quelle importance ils revêtent (encore) aujourd’hui. Par vos réponses, vous contribuerez au débat sur le rôle des monuments pour la culture de la mémoire, qui est actuellement mené dans différents lieux en Suisse et à l’étranger.
 
L’ASSH évaluera le sondage et présentera les résultats publiquement sur le site Internet du projet (www.penser-un-monument.ch/sondage) à partir de l’automne 2021.
 
Vous aurez besoin d’environ 15 minutes pour répondre aux questions. Vos réponses resteront anonymes. Aucune connaissance préalable sur les monuments n’est requise.
arrow    participer au sondage
23A76D20-C708-90C5-9E783C69D257F5F5.png
2. Examiner un mo(nu)ment! Le nouveau Bulletin de l’ASSH traite des monuments
«Les monuments n’avancent pas d’un pas mais font sans cesse des faux pas», écrivait Robert Musil dans un court essai de 1935. Dans le sillage de la grève des femmes de 2019 et du mouvement international «Black Lives Matter» de 2020, de nombreux monuments supposés immobiles sont soudain entrés en violente interaction avec leur environnement. Le nouveau Bulletin propose une vision élargie de ce que signifient les monuments et de la manière dont nous devrions les traiter.
arrow    vers le Bulletin
23A76E3B-E02C-1268-51E59F0CA9D60A7E.png
23A76F76-A01A-1CAB-DE03772EA8C073DF.jpg
Blog de l’ASSH: nouvelles thématiques dans «décodage»
«décodage» – un blog conçu comme journal de réflexion sur l’actualité. Contributions récemment publiées:
 
Pour une régénération du dialogue alimentaire
 
Depuis quelques années, le débat autour de l’agriculture et l’alimentation connaît une période de turbulences remarquable. Serions-nous parvenus à un nouveau point de bascule? C'est la question que pose l’ethnologue-anthropologue Jérémie Forney dans sa contribution.
 
«Armut ist kein Verbrechen» – (Un)bedingte Wohlfahrt in der Schweizer Rechtsprechung
 
La Confédération souhaite renforcer le lien entre le statut de résident·e et l’aide sociale. Lisa Marie Borrelli, Stefanie Kurz, Christin Achermann et Luca Pfirter du nccr – on the move expliquent comment les mesures prévues vont créer des résident·e·s de seconde et troisième classe (contribution en allemand).
arrow    vers le blog «décodage»
Le système éducatif est-il meilleur que sa réputation?
Débat sur la mobilité sociale et l’égalité des chances

Le débat sur la mobilité sociale et l’égalité des chances dans le système éducatif dure depuis des décennies et s’intensifie tout particulièrement de nos jours (voir l’actualité «L’égalité des chances et la stratégie suisse de développement durable» du 29 mars). Aux côtés d’autres institutions, l’ASSH a souligné à plusieurs reprises que la sélection stricte à travers l’école primaire, l’école secondaire et le gymnase ne répond pas aux besoins d’une société du savoir moderne (voir texte du blog «Fünf Nachhaltigkeitsziele auf einen Streich»).

Christoph A. Schaltegger, professeur d’économie politique à l’Université de Lucerne, estime que cette critique est exagérée. Le constat selon lequel le système éducatif suisse est discriminatoire repose sur une vision trop statique, écrit-il dans un commentaire paru dans «Finanz und Wirtschaft». Afin de saisir empiriquement la perméabilité sociale de longue durée, un projet de recherche a évalué les répertoires des immatriculations de l’Université de Bâle sur 15 générations en remontant jusqu’à la fin du Moyen Âge. Résultat: moins de 20% de la réussite de la génération actuelle peut être attribuée aux liens familiaux avec les grands-parents (voir le document de travail «The Name Says It All. Multigenerational Social Mobility in Switzerland, 1550-2019»).

La politique en chiffres



23A775B6-C560-CD99-D5D2AD577DA0C99B.png
Depuis plus de 170 ans, le Conseil fédéral est composé de sept membres. Alors qu’en 1848, on se demandait s’il devait y en avoir cinq ou sept, il y a quelques jours, la Commission des institutions politiques du Conseil national s’est prononcée en faveur de neuf. Cette idée n’est vraiment pas nouvelle.

Combien de fois depuis 1848 a-t-elle déjà été rejetée par le Parlement ou les citoyen·ne·s?

a.         trois fois
b.         huit fois
c.         douze fois

La bonne réponse est…? Vous le saurez à la fin de cette newsletter.
23A77760-E769-07DC-7E34E1CAA011FB11.jpg
La politique se répète, et ce qui semble important et d’actualité aujourd’hui l’a souvent déjà été par le passé. Année Politique Suisse permet de rendre visible cette répétitivité de la politique et, depuis 1965, cette chronique sur la politique suisse nous fait découvrir les racines des décisions d’aujourd’hui.
23A77967-9288-407D-408145677F6E4FDD.png
Nouvelle infolettre 1: Ageing Society Gazette
Refonte de la a+ Swiss Platform Ageing Society
Quelles sont les nouveautés dans le domaine de la recherche sur le vieillissement? Que se passe-t-il actuellement en matière de politique de la vieillesse? Le vieillissement démographique nécessite des ajustements dans de nombreux domaines de la vie. Pour cela, la coopération entre les différents acteurs est indispensable. Dans cette optique, l’ASSH gère la a+ Swiss Platform Ageing Society sur mandat des Académies suisses des sciences avec plus de 90 organisations partenaires issues de la recherche, de la pratique et de l’administration. La plateforme a fait l’objet d’une refonte complète en avril. En outre, la «Ageing Society Gazette» a été lancée ; cette newsletter gratuite fait le point tous les trois mois sur la politique du vieillissement, les projets de recherche, les publications et les événements.
arrow    vers la Ageing Society Gazette
23A77A8A-F401-9B4F-74B7354DC25E0277.gif
Nouvelle infolettre 2: consommation durable
L’ASSH crée un réseau
Pour viser un développement durable, de nouveaux comportements et de nouvelles normes doivent être établis, notamment en matière de consommation. Cela s’applique à des domaines aussi divers et interconnectés que l’énergie, l’alimentation ou la mobilité. La perspective des sciences humaines et sociales est indispensable pour cela. C’est pourquoi l’ASSH développe ses activités sur le thème de la «consommation durable». Dans un premier temps, elle souhaite établir un réseau qui relie les chercheuses et chercheurs en sciences humaines entre eux et avec les acteurs des secteurs public, privé et de la société civile. À cette fin, l’ASSH propose désormais, entre autres, un mailing d’information bilingue et un groupe LinkedIn.
arrow    vers l'inscription sur la page thématique «consommation»
23A77BEB-B499-8044-E4F4C8F5759AC73C.png
O-Ton
«Godwin's Law, n.: A facetious aphorism maintaining that as an online debate increases in length, it becomes inevitable that someone will eventually compare someone or something to Adolf Hitler or the Nazis. Also in extended use.» (in: Oxford English Dictionary)
Agenda de mai
23A77CD5-9FED-223B-525DA68379B3D602.png
04.–07.05.2021
Nantes
Collecter, collectionner, conserver
145e congrès national des sociétés historiques et scientifiques
arrow    plus d'informations
23A77DBD-AB15-F05F-E444D4DA73D48C55.png
06.05.2021
18h15–20h00, en ligne (Zoom)
Haben Tiere einen Geist und wenn ja, was bedeutet dies genau? 
Exposé de Dr. Christine Sievers (Université de Genève)
krino – Philosophische Gesellschaft Bern
arrow    plus d'informations
23A77E7B-E45C-0548-A74B310F6B2FEDBE.png
18.05.2021
09h00–16h00
Transmis en direct de la Fabrikhalle 12 à Berne
Leave No One Behind: Forum Nachhaltige Entwicklung
Office fédéral du développement territorial ARE
arrow    plus d'informations
23A77F8D-E252-FC8E-4C8DB573A241460C.png
20.05.2021
18h15–20h00, format à déterminer
Geist und Natur
Exposé de Axel Hutter (Ludwig-Maximilians-Universität München)
krino – Philosophische Gesellschaft Bern
arrow    plus d'informations
23A780D4-DCFD-6852-D3F224D6131C0160.png
25.05.2021
18h15–19h30
En ligne
Konsumfreiheit und Klimawandel
Présentation et discussion dans le cadre de la série de manifestations  «Klimawandel und Menschenrechte» du
Kompetenzzentrum Menschenrechte, Université de Zurich
arrow    plus d'informations
Calls
Appels à projets en cours

Office fédéral de l’énergie
SWEET-Call 1-2021 sur le thème «Living & Working»

  • Objectif: promouvoir les innovations nécessaires à la bonne mise en œuvre de la Stratégie énergétique 2050 et à la réalisation des objectifs climatiques de la Suisse
  • S’adresse à: partenariats qui travailleront durant plusieurs années sur des projets pluridisciplinaires et interdisciplinaires. Les projets basés sur une coopération entre les établissements de recherche, le secteur privé et les pouvoirs publics sont particulièrement les bienvenus
  • Durée du projet: 8 ans
  • Délai: appel d’offres ouvert à partir du premier trimestre 2021

Plus d’informations

 

Archives sociales suisses
Bourse de recherche Ellen Rifkin Hill

  • Objectifs: soutenir des projets qui comblent des lacunes dans la recherche, développent de nouveaux thèmes ou alors travaillent avec des fonds récemment acquis par les Archives sociales (par exemple, archives des associations de défense de l’environnement, syndicats, associations d’utilité publique, ou encore associations de défense des migrant·e·s, fonds photographiques et affiches).
  • Ouvert à: toutes les disciplines des sciences humaines, sociales et culturelles. Tout projet s’intéressant à un sujet faisant partie des centres d’intérêt des Archives sociales est le bienvenu.
  • Durée: 24 mois maximum, les projets sélectionnés pourront débuter au plus tôt le 1er janvier 2022 et devront se terminer le 31 décembre 2024 au plus tard.
  • Délai pour la soumission des demandes: 15 septembre 2021

Vers l’appel à propositions

 

Conseil fédéral / Fonds national suisse de la recherche scientifique
Programme national de recherche (PNR) 79 «Advancing 3R – Animaux, recherche et société»

  • Objectifs: développement des connaissances pour l’orientation et l’action; recherche sur les aspects éthiques, juridiques, sociaux, culturels et économiques de l’expérimentation animale; réduction du nombre et amélioration des expériences sur les animaux dans la recherche scientifique.
  • Ouvert à: toutes les disciplines
  • Volume: 20 millions de francs suisses
  • Durée: 5 ans
  • Date limite: l’appel à propositions commence au printemps 2021

Plus d'informations

 

Conseil fédéral / Fonds national suisse de la recherche scientifique
Programme national de recherche (PNR) 80 «COVID-19 et société» 

  • Objectifs: analyser les processus en cours dans la société pendant la pandémie de coronavirus selon une approche fondée sur les sciences sociales et humaines. Lors de la présentation des résultats qui en découleront, les chercheurs et chercheuses proposeront des pistes aux autorités, aux acteurs politiques et aux institutions privées et publiques concernées pour faire face aux pandémies
  • Durée: 5 ans
  • Date limite: la mise au concours sera lancée au début de l’automne 2021

Plus d’informations

Publications
23A7855E-B440-225E-995E0C1159D766FF.png
Travail pionnier sur le développement de la culture en Suisse (1350-1850)
Le volume bilingue richement illustré «L’archéologie de la période entre 1350 et 1850» retrace le développement culturel dans la Suisse actuelle sur la base de ses vestiges matériels. Ce huitième volume conclut la série des manuels SPM publiés par Archéologie Suisse.
 
Archäologie der Zeit von 1350 bis 1850 – L’archéologie de la période entre 1350 et 1850 – L’archeologia del periodo tra il 1350 ed il 1850 (SPM – Die Schweiz vom Paläolithikum bis zum Mittelalter – La Suisse du Paléolithique au Moyen-Âge – La Svizzera dal Paleolitico al Medioevo, vol. VIII), 2020.
arrow    télécharger la publication
 
23A786C8-EE24-0AF3-E31F0E7DF906B5F7.png
L’État durable
Vous demandez-vous si la pandémie de Covid-19, le changement climatique anthropique, l’extinction des espèces et les protestations contre les inégalités sociales sont les différentes facettes d’une même crise socio-écologique globale? et si la science ou la politique devrait avoir la suprématie pour interpréter la manière dont la société gère cette crise? Pensez-vous qu’il existe une voie spécifiquement «helvétique» vers la durabilité? Les questions sont nombreuses. Le bulletin analyse et systématise le rôle et la responsabilité de l’«État durable» sous différentes perspectives.
 
ASSH (2020): Der Nachhaltige Staat | L’État durable (Bulletin 26,3).
arrow    vers le Bulletin
23A78801-B901-E786-7A7544B670BDBF19.png
Walo Hutmacher et la sociologie en Suisse
Ce livre nous invite à découvrir l’œuvre du sociologue Walo Hutmacher, décédé en 2020, dont l’engagement de longue date a contribué de manière pionnière au développement des sciences sociales en Suisse. Outre une notice nécrologique détaillée de l’éditeur Thomas S. Eberle et d’autres textes, le livre contient également une contribution d’Anouk Hutmacher, fille de Walo Hutmacher.
 
Eberle, Thomas S. (2021): Walo Hutmacher (1932-2020)et la sociologie en Suisse (éditions Socialinfo), Lausanne.
arrow    vers la publication
La bonne réponse est…

c. douze fois


Bien que de nombreuses interventions parlementaires aient été déposées en ce sens depuis la fin du XIXe siècle, l’augmentation du nombre de conseillers fédéraux a été à chaque fois rejetée:
23A788F2-BC65-0ED0-BE78D225EDB27327.png

1894: organisation et déroulement des travaux du Conseil fédéral
1900: votation sur l’initiative populaire pour la nomination du Conseil fédéral par le peuple
1914: loi fédérale sur l’organisation de l’administration fédérale
1918: révision de l’art. 95 de la Constitution fédérale (augmentation du nombre de membres du Conseil fédéral de 7 à 9)
1942: votation sur l’initiative populaire pour l’élection du Conseil fédéral par le peuple
1975: initiative parlementaire Breitenmoser sur le nombre et l’élection des conseillers fédéraux (11878)
1978: révision totale de la loi sur l’organisation de l’administration (75.035)
1996: loi sur l’organisation du gouvernement et de l’administration (93.075)
2001: réforme de la direction de l’État (01.080)
2010: initiative du canton du Tessin pour un Conseill fédéral à neuf membres (10.321)
2012: contre-proposition à l’initiative populaire «Élection du Conseil fédéral par le peuple» (12.056)
2014: initiative parlementaire de la Commission des institutions politiques du Conseil national pour une représentation équitable des communautés linguistiques au Conseil fédéral avec neuf membres (13.443)
 
Cette liste n’inclut pas un grand nombre de propositions qui ont été radiées ou retirées.


Récemment, la Commission des institutions politiques du Conseil national a soutenu une initiative parlementaire (19.503) qui demande à nouveau que le Conseil fédéral passe de sept à neuf membres.
arrow    vers Année Politique Suisse
Académie suisse des sciences humaines et sociales
Maison des Académies
Laupenstrasse 7
Postfach
3001 Berne
Suisse

sagw@sagw.ch
www.sagw.ch
News arrow
Agenda arrow
Contact arrow
Déclaration de protection des donnèes arrow
Twitter     Facebook     Linkedin
Je souhaite modifier mes données ou me désabonner de la newsletter : cliquez ici